Ensemble pour un témoignage joyeux du Christ

Avatar de SMA Media

Ensemble pour un témoignage joyeux du Christ
Posted on :

MESSAGE DE LA PREMIERE ASSEMBLEE DU DISTRICT EN FORMATION DU GOLFE DE GUINEE.

Assemblée DFGG

La première assemblée du DFGG (District en Formation du Golfe de Guinée) a eu lieu du 11 au 21  Novembre 2013 au siège de DFGG à Lomé Togo. L’assemblée était présidé par le Père SOGNON Fabien, le supérieur du district et animée par le père Basil Soyoye, sma du DFBB (District en Formation de la Baie du Bénin).

Il y avait 20 participants: 6 membres ex-officio, 8 délégués, 3 invités dont les pères François Gnonhossou SMA, représentant du conseil General, Nelson Adjei-Bediako SMA, supérieur du district sortant, Samuel Agbeme SMA, supérieur de la maison de formation de Lomé et  2 secrétaires. La présence du délégué de la Siéra Leone est un signe de notre volonté à continuer sur cette terre mémorable où notre vénérable fondateur et ses compagnons ont sacrifié leur vie pour la mission en Afrique et furent inhumés. Cette terre demeure pour nous un lieu saint et spirituel. Nos travaux se sont bien déroulés grâce à la présence fraternelle de nos confrères de la maison du DFGG et celle du personnel de la maison. Nous leur sommes reconnaissants pour l’accueil chaleureux qu’ils nous on réservés.

Sous l’inspiration de notre Fondateur
L’assemblée a commencé à la veille du bicentenaire de notre vénérable fondateur, le serviteur de Dieu Mgr Melchior de Marion Bresillac. Le thème de l’assemblée « Ensemble pour un temoignage joyeux du Christ » était inspiré de la citation suivante du fondateur «  Allons-y comme de vrais apôtres plein de joie, de zèle et de courage. Ces trois vertus sont une preuve que nous demeurons fidèles, en nous soutenant dans les moments difficiles de notre ministère. » (Retraite aux missionnaires, 238). Suivant le thème de le mission à partir de l’AG 2013, nous nous efforçons d’être des témoins joyeux pour l’ Afrique et son peuple,  particulièrement auprès des plus abandonnes, apportant la bonne nouvelle du royaume, afin qu’ils soient « en communion avec nous. Et notre communion est communion avec le père et avec son Fils Jésus Christ. »1Jn1:3. Tout au long de cette année de célébration qui commence le 02 Décembre 2013 au 08 Décembre 2014, nous sommes tous appelés à être des apôtres joyeux pour le peuple que nous servons, malgré les contradictions et difficultés dans leur vie quotidienne afin que « [sa] joie soit en eux et que leur joie soit parfaite. » Jn15 :11.

Unité dans la diversité
Les participants à l’assemblée provenaient de 9 pays et venant de 7 entités de la société. Ceci est un événement unique à une assemblée d’entité. L’atmosphère qui a prévalu était positive et pleine de vitalité. C’était caractérisé par un esprit fraternel malgré les longues heures de travail. La célébration de l’Eucharistie, de la liturgie des heures, l’excursion au sanctuaire marial de Togoville, le partage de repas, et d’autres activités étaient sources d’unité et de vitalité. C’était une belle expérience de « communion en action »  (Message AG 2013).En outre, avec la diversité des âges et d’expérience missionnaire parmi les délégués, l assemblée du DFGG fut une source d’enrichissement.

En plus du témoignage interculturel et international de la société, la diversité dans la représentation des délégués à l’assemblée était aussi un témoignage du dialogue culturel dans un contexte africain contemporain dans lequel les tensions ethniques continuent d’exister. C’est dans cette optique que la solidarité et le partage des ressources humaines et matérielles de tous les membres devinrent un esprit essentiel qui a guidé les délibérations entières de l’assemblée, et pour ce, l’esprit moteur de l’entité.

Tirer de nos trésors des choses nouvelles et des choses anciennes
Par conséquent, étant fidele à l’esprit missionnaire de notre fondateur, vécu par le père Augustin Planque et nos ancêtres dan la mission, et récapitulé par l’assemblée générale 2013, the DFGG réitère parmi tant d‘autres les résolutions ci-après.

Mission : L’approfondissement continu notre engagement dans les zones de première évangélisation et notre implication dans les activités de JPIC aussi bien en milieu urbain que rural, demeurent nos priorités dans la mission. Les domaines de réconciliation, de Justice et paix doivent de bénéficier notre attention particulière à la demande de Africae Munus du second synode d’Afrique. Chaque région est invitée, durant son assemblée tout en tenant compte du personnel disponible à faire des choix concrets dans ces zones ou dans ces domaines que nous devons retenir et consolider, conformément à notre charisme.

Spiritualité et style de vie: À travers les écrits de notre fondateur, l’objectif primordial de notre assemblée est d’aider les membres et les communautés SMA à améliorer le lien entre vie spirituelle, engagement apostolique et style de vie.

Formation : Problème crucial pour le devenir de la SMA, l’assemblée a exploré les possibilités en vue d’impliquer tous les membres dans la formation initiale de nos candidats. L’assemblée propose la création d’une année propédeutique ou préparatoire en collaboration avec le DFBB. Notre discussion a porté sur la nécessité d’avoir un programme de formation continue bien organisée pour les membres, tout en tenant compte de domaines spécialisées et la possibilités d’année sabbatique.

Administration : Avec les nouvelles structures  en place en Afrique, un élément clef des discussions fut “l’intégration”; Que faire pour que le membre qui travaille dans l’entité autre que la sienne se sente membre à part entière de l’entité ? Pour y arriver, une proposition est faite au conseil plénier afin d’examiner les possibilités d’intégration financière des autres membres des DF travaillant dans le DFGG. En tant que famille, nous cherchons à bâtir une communauté dans laquelle tout le monde se sente accueilli « car [nous] ne sommes plus des étrangers, ni des émigrés… mais des saints, famille de Dieu » Éphésiens 2 :19.

Finance : L’assemblée est parvenue à une ligne directrice pour assurer l’auto suffisance, la transparence financière et la solidarité dans le District-en-Formation et régions. Pour aider à couvrir au moins 75% du budget ordinaire du DFGG  à la fin du mandat (2019) à la demande de L’AG 2013  et pour arriver à son projet d’auto suffisance, un certain nombre d’initiatives ont été identifiées notamment l’établissement d’un Fond d’investissements du DFGG. Les membres sont encouragés à faire des sacrifices et à contribuer à ce fond et à d’autres initiatives.

Dans l’esprit de collaboration.
Dans notre monde actuel où les réseaux sociaux et Networking sont devenus les activités du monde séculier, une collaboration s’avère impérative au travail d’évangélisation. C’est dans cet objectif que nous cherchons à consolider notre solidarité et notre relation avec toutes les autres entités de la SMA notamment Provinces, Districts et District-en-Formation. Nous les remercions pour leur soutien à l’entité. Nous exprimons notre amitié et sympathie en particulier au District-en-Formation Philippines pour les tragédies causées par le passage du typhon Haiyan. En signe de solidarité, l’assemblée a mandaté le supérieur du DFGG à envoyer une assistance financière au nom du District-en-Formation. Les délégués ont également fait des gestes spontanés de charité à cet égard et encouragent tout les membres dans ce sens.

Nous  voudrions aussi bien approfondir les liens historiques et spirituels existant entre nous, entre autres les sœurs NDA et d’autres congrégation religieuses fondées par de membres SMA. Ainsi pourrions-nous grandir en communion, héritiers d’un même héritage spirituel missionnaire.

La collaboration avec le clergé local demeure l’un des piliers de la SMA. Cela explique pourquoi nous avons été bénis par la présence de Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH, archevêque de Lomé, qui a présidé la Messe d’ouverture de l’assemblée et de celle du Père Sébastien BOCCOVI, le curé de la paroisse Notre Dame de la Rédemption de Be-Klikame. Ce dernier nous a réservé un accueil chaleureux sur son territoire paroissial. Ceci démontre une collaboration avec l’Eglise locale de Lomé et en effet notre engagement avec les Eglises locales dans lesquelles nous travaillons.

L’Amicale du Togo a servi de point de contact avec tous les laïcs nos collaborateurs et bienfaiteurs, sans qui notre travail serait presqu’impossible. Par conséquent, l’assemblée encourage chaque membre à travailler avec les laïcs tout en leur donnant les moyens nécessaires de contribuer positivement à  l’œuvre d’évangélisation.

Conclusion
Le thème de l’assemblée du DFGG nous interpelle à être des témoins joyeux du Christ ; ce défi est d’apporter l’espérance aux sociétés marquées par la corruption résultant de la marginalisation des sans voix et de l’institutionnalisation de la pauvreté.

Pour que cette assemblée soit effective, il est nécessaire que tous les membres en fassent la leur, qu’ils l’acceptent et la vivent. La prochaine étape sera par conséquent de faire face à ce défi. Ainsi donc, le DFGG compte entièrement sur la coopération et la collaboration de tous ses membres de “iure” et membres secondés travaillant dans l’entité afin de mettre en action les planifications faites pour les six années à venir.

En se limitant aux problèmes et défis auxquels nous faisons face dans nos missions, nous pourrions avoir des sentiments de désespérés et de laissés-pour-compte.  Cependant, comme nous l’a signifié le supérieur du district-en-formation dans son mot d’ouverture de l’assemblée : « Ne nous laissons donc jamais décourager quelles que soient les peines qui se présentent. Mais plutôt efforçons nous d’être fermes et focalisons nous  sur le témoignage du Christ victorieux sur le péché et la mort. Communiquons cette bonne nouvelle de libération à tous. Courage frères, car le Christ a vaincu le monde ! » ( Jn 16 :33).

Puisse le seigneur de la moisson nous aider à rester unis et nous fortifier sur notre chemin missionnaire avec lui en demeurant signe d’espérance pour les plus abandonnés.

Puisse la bienheureuse Vierge Marie, notre mère et Reine des Apôtres  intercéder pour nous afin que, comme  témoins joyeux du Christ, nous continuions à répondre Oui à notre vocation missionnaire en toutes circonstances de sorte que tous « aient la vie et qu’ils l’aient en abondance. » Jn10 :10.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *